Uniprix de Valcourt supporte la Maison des jeunes

 

Chaque année, un organisme ou une entreprise se joint à nous pour nous aider dans la réalisation de nos activités de financement. 

Ce rôle revient donc à la pharmacie Uniprix qui devient ainsi notre entreprise d’honneur pour l’année 2013.  Madame Julie Binette a accepté d’épauler L’Initiative dans ses activités de financement qui permettront de maintenir un lieu de rencontre, des activités de qualité ainsi qu’un support adéquat pour les adolescents de notre coin.

Les activités de financement à venir (surveillez-les!) sont notre vente de billets de tirage, où vous courrez la chance de gagner plusieurs beaux prix dont un VTT Outlander 2013, et notre souper –spectacle qui aura lieu en novembre.

De plus, notre association avec la Pharmacie Uniprix permettra aux jeunes de bénéficier de conseils et d’ateliers sur la santé.  Surveillez les capsules santé qui apparaîtront prochainement sur notre site internet pour en apprendre plus sur divers aspects de votre santé!

Grande mobilisation des organismes communautaires

Un financement stable et récurent

C’est environ 3000 organismes communautaires, dont les maisons de jeunes, qui se regroupent dans une campagne de mobilisation pour demander au gouvernement de tenir son engagement électoral en faveur d’un financement « stable et récurent » pour eux.  Toutefois, le budget présenté par le gouvernement Marois ne tient pas compte de cet engagement.

Ce que les organismes en santé et services sociaux demandent c’est de combler leurs besoins financiers

Le financement  qui leur est actuellement accordé ne suffit pas à combler les besoins actuels.  La plupart  des organismes n’ont pas reçu d’augmentation depuis plusieurs années et n’ont donc pas ce qu’il faut pour suivre l’augmentation du coût de la vie.

De plus, la grande majorité des organisations recoivent un financement inférieur  à leurs besoins ce qui veut dire trouver d’autres sources financières ou couper dans leurs services ou travailler avec des moyens et des salaires discutables.

 Les organismes demandent que le financement corresponde à leur contribution au développement social et économique.     

Il faut comprendre que nous (les organismes communautaires) contribuons  à répondre directement aux besoins des citoyens de la communauté.  Nous faisons  un travail de première ligne, par exemple, par de la prévention et contribuons  à alléger le système publique de santé.  2 millions de personnes passent par nos portes annuellement.  Ce sont nous, les Maisons de jeunes, les Centres de femmes, les Centres d’action bénévole, les organismes en santé mentale…

C’est pourquoi nous demandons à la population de nous  appuyer dans cette mobilisation.  Vous pouvez le faire en passant à la Maison des jeunes pour signer la pétition et ainsi contribuer  à améliorer les conditions de nos organisations.

Pour plus d’informations: www.jesoutienslecommunautaire.org